.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Le Printemps baroque

Ne songeons qu’à nous réjouir… La grande affaire est le plaisir !

UN FESTIVAL UNIQUE EN SON GENRE
  • Par son ambition : l’accès à l’inestimable patrimoine commun des Français et des Européens pour permettre à chacun de s’intégrer à une histoire, une culture et des valeurs communes.
  • Par son thème : les spectacles des XVIIe et XVIIIe siècles.
  • Par la diversité des genres proposés : Opéra, théâtre, danse, comédies-ballets, récitals, lectures, etc.
OUVERT AU PLUS LARGE PUBLIC
RÉUNISSANT DES CRÉATEURS IMMENSES : Molière, Marivaux, Racine, Corneille, Lully, Rameau, Vivaldi, Bach, Bossuet, Perrault, Stradella, La Fontaine, Purcell…
AVEC DES INVITÉS PRESTIGIEUX : Raphaël Pichon, Hervé Niquet, Damien Guillon, Marie-Geneviève Massé, Jean-Denis Monory, Marco Horvat, Robin Renucci, François Lazarevitch, Olivier Schneebelli…
ET DES CRÉATIONS MARQUANTES : Monsieur de Pourceaugnac, Les Fourberies de Scapin, L’Illusion comique, Les Amants magnifiques reprises ensuite en tournées nationales.

DE L’HIVER AU PRINTEMPS : UNE MÉTAMORTPHOSE ?
Nouvelle identité visuelle : “Ne songeons qu’à nous réjouir…”
Nouvelle période : les vacances de Printemps – l’éveil des arts
Nouvel écrin : le Palais des Congrès – les arts réunis
L’Ecole du baroque : un nouveau souffle pour le jeune public
Ambition : un rayonnement national